RSS Facebook Twitter
 

3 questions à … Pierre Albertini

1/ Mon rôle auprès de François Bayrou est double :
-participer au comité stratégique qui se réunit chaque semaine autour du candidat pour évoquer l’actualité de la campagne et échanger sur les questions de fond. On a ainsi préparé activement les 4 Forums qui ont eu lieu en janvier et février sur les principaux thèmes de campagne (produire, instruire en France, construire un nouveau contrat social et démocratique)
-coordonner la réponse aux questionnaires (multiples envoyés aux candidats), proposer des « briques » susceptibles d’enrichir les discours de FB et mettre en forme ses propositions pour la présidentielle. Ce dernier travail a été le plus prenant, je l’ai terminé le 10 mars.

2/ Pour deux raisons qui se conjuguent.

D’abord parce que François Bayrou me l’a demandé au printemps 2011. Ensuite parce que la gravité de la situation de la France ne me laissait pas indifférent. Si je me suis mis en recul depuis 2008, j’ai toujours continué à m’intéresser, en tant que citoyen, à l’avenir de mon pays. Or l’approche, les orientations de François Bayrou correspondaient parfaitement à mon analyse. C’est donc tout naturellement que j’ai accepté de lui apporter mon expérience sans rien lui demander en retour. C’est pourquoi nos relations sont faites de franchise et de confiance. A cet égard, son équipe rapprochée est soudée et unie comme jamais.

3/  François se distingue des autres candidats sous bien des aspects.

Lui, c’est lui…Je retiendrai trois différences essentielles. la première est sa façon de travailler : il rédige tous ses discours, il ne délègue cette tâche à personne. Ce qu’il dit, il l’a mûrement réfléchi. La seconde est son refus des promesses qu’il ne pourra pas tenir. A cet égard, sa différence avec François Hollande est évidente. Enfin le mode de gouvernement qu’il veut mettre en place pour la France s’inspire de la nécessité d’une unité nationale comme le Général de Gaulle l’a fait en 1958. A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle ! Sur ce point, il se distingue nettement de tous les autres candidats.
J’aurais évidemment bien d’autres choses à dire mais ces singularités sont, pour moi, les plus fortes.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire